La newsletter Biocoop

Restez informé de nos promotions, actualités et événements en magasin

inscrivez-vous
05 53 20 84 43
logo Biocoop
Biocoop Marmande
Mes courses en ligne

Lavera : les cosmétiques qui prennent soin de la nature

Lavera : les cosmétiques qui prennent soin de la nature

Le 18/10/2023

Lavera Naturkosmetik rend les cosmétiques naturels accessibles, en restant très exigeant sur leurs composants. Un défi que la marque allemande relève avec brio depuis plus de trente ans.

Lavera Naturkosmetik rend les cosmétiques naturels accessibles, en restant très exigeant sur leurs composants. Un défi que la marque allemande relève avec brio depuis plus de trente ans.

Par Matéo Parent

Publirédactionnel en partenariat avec Lavera Naturkosmetik

Photo d'illustration - PR Lavera NaturkosmetikPhoto d'illustration - PR Lavera Naturkosmetik

Tout commence à Hanovre, ville du nord de l'Allemagne, dans les années 1980. Thomas Haase fonde lavera à partir de ses propres formules. « Sa peau ne supportait pas les substances synthétiques. Il testait ses recettes à la maison, dans un petit laboratoire », se rappelle son fils Phillip Haase, actuel directeur de l’e-commerce. « Il n’allait tout de même pas jusqu’à mélanger les composants dans notre baignoire, mais les produits étaient un peu plus rustiques qu’aujourd’hui. »

Chimie naturelle

Au fil des années, lavera n’a rien perdu de ses racines familiales. « Et les produits d’hygiène, de soin et de maquillage 100% naturels et bio en sont restés la marque de fabrique. » Ce n’est plus Thomas, mais trente scientifiques qui sont désormais aux fourneaux toute l’année. Leur mission : trouver des alternatives aux parabènes, silicones, ou encore aux parfums artificiels. Un vrai défi technique : « Nous devons toujours simuler les réactions qui peuvent avoir lieu dans la nature, ce qui n’est pas aisé. Même les transformations chimiques trop synthétiques ne sont pas autorisées », explique le directeur des prototypes, Oliver König.

Écologiques de la terre au tube

Malgré un succès international, les activités de lavera restent contenues dans un rayon de 20 km. Cette décision, écologique, permet également de garantir la haute qualité des cosmétiques, en contrôlant davantage la production. « Notre passé est ici à Hanovre, et nous voulons aussi restituer quelque chose à la région », ajoute André Bergmann, directeur de la logistique. Comme la grande majorité du personnel, il a grandi dans le coin. Les bâtiments de la firme tournent entièrement à l’électricité renouvelable. « Nous avons équipé l’usine de panneaux solaires, pour réduire l’usage d’énergie extérieure », complète-t-il.

L’entreprise vient d’être reconnue par le prix allemand de la durabilité 2023, notamment pour ses projets de préservation de l’environnement. Comme à Chambord, en France, où la fondation lavera plante de nouveaux arbres résistant aux hautes températures pour rendre la forêt plus résiliente. De quoi rendre à la nature ce qu’on lui emprunte pour prendre soin de nos corps.

INTERVIEW

PHILLIP HAASE,  Directeur e-commerce, membre de la famille fondatrice de laveraPHILLIP HAASE,  Directeur e-commerce, membre de la famille fondatrice de lavera

PHILLIP HAASE,
Directeur e-commerce, membre de la famille fondatrice de Lavera

Que signifie lavera ?

Le nom lavera provient du latin « verum », qui signifie « vrai ». Par extension, cela signifie pour nous le vrai cosmétique naturel, dans la mesure où nous sommes très exigeants sur la provenance naturelle de nos composants. C’est le cas depuis les tout premiers succès de mon père, qui étaient à l’époque un baume à lèvres et un déodorant. Ce rapport de proximité avec la nature est une philosophie qui nous accompagne encore aujourd’hui.

La démocratisation des cosmétiques naturels est votre leitmotiv. Pourquoi ?

Notre objectif a toujours été de sortir les cosmétiques naturels de la niche bio, comme c'était le cas en Allemagne il y a vingt-cinq ans. Le bio était surtout vendu dans des petits magasins spécialisés. Notre ambition était, et est toujours, de rendre les cosmétiques naturels accessibles à tous et toutes sans faire de compromis sur la provenance des composants.

Quels sont vos engagements vis-à-vis des consommateurs ?

Nous voulons proposer des produits de grande qualité et modernes. Cela entraîne d’importants défis en recherche et développement, car tous les ingrédients de la cosmétique conventionnelle ne peuvent pas être remplacés directement par des ingrédients naturels. Nous travaillons également sur des innovations, comme des produits à teneur réduite en eau, qui va se raréfier dans les prochaines années. Nous aimerions aussi faire changer les mentalités sur les emballages. Par exemple, qu’on trouve normal d’avoir son savon dans une boîte en matériaux recyclés, ou son mascara dans un contenant en verre.

Découvrez les produits de la gamme Lavera :

Retour